Bess Rencontre – A SUIVRE

air (1)

Bess, jeune artiste de 27 ans, auteur, compositeur & interprète. C’est à l’âge de 19 ans qu’elle intègre sur audition la chorale soul – RnB « We Are One ». Encore aujourd’hui « We Are One » lui apporte un enrichissement musical, personnel & professionnel dont elle est fière.

C’est d’ailleurs avec cette même chorale qu’elle participe, entre autre, à des concerts et enregistrements pour des artistes d’univers variés tels que Kerry James, Amel Bent, Yannick Noah, Sherifa Luna, Tunisiano, Josh Groban… & c’est sur des scènes prestigieuses comme le Bataclan, Mogador, l’Olympia, le Zenith, Bercy & le Stade de France qu’elle se sent le plus à l’aise & véritablement à sa place.
En 2015 c’est son premier album que BESS souhaite proposer au public. Un album 100% RnB, composé de 15 titres nommé « GARÇON MANQUÉ » dans lequel elle revendique un certain style de vie, des convictions et exprime une multitude de sentiments.

En plus de son album, BESS prépare en parallèle un EP intitulé « BESS ON AIR ». 12 reprises qui lui tiennent à coeur, remixés en français ou BESS invite, sur certains d’entres eux, des artistes qui lui sont chers. Nou ssommes parti à sa rencontre !

RNB-MAG : Peux-tu te décrire en 5 mots ? 

è  Chanteuse

è  Urbaine

è  Curieuse

è  Bonne vivante

è  Fan de Queen B 😉

 

RNB-MAG : Qu’est ce qui t’as poussé vers la musique ?

 

Ma famille d’abord qui m’entendait constamment chanter dans la salle de bain ou moins glamour dans les toilettes J Puis au fur et mesure que je grandissais des rencontres dans des structures, des musiciens ou autres chanteurs ! Tout ça c’est fait naturellement et plus le temps passait, plus ce loisir prenait de la place dans ma vie…

 

RNB-MAG : Quelles sont tes influences musicales ? Qu’y a t-il dans ton mp3 ?

Beaucoup de chose, énormément de musique urbaine, du Rnb, de la Pop, du Rap (majoritairement FR), du zouk aussi et bien évidemment de la variété français car c’est par là que tout a commencé en m’enregistrant sur des cassettes audio lol

C’est justement ce que je détiens dans mon itunes : Beyoncé, Rihanna, Jessie J, Aaliyah, Corneille, Emeli Sandé, Stony Fanny J, Justin Timberlake, Monsieur Nov, Wallen, Tori Kelly

 

RNB-MAG : Ecoute tu des artistes française, lesquelles ?

 

Oui, c’est important de suivre l’actualité musicale en France, c’est là que je compte évoluer car je chante en français ! Je suis fan de Wallen, j’écoute du Kayna Samet, du Zaho, du Vitaa, du zouk et puis des piliers quand je suis nostalgique parfois avec du Céline Dion ou du Lara Fabian…

 

RNB-MAG : Peux-tu nous en dire plus sur la création de ce titre et la réalisation du clip ‎ »Bouffée d’air » ?

 

Bouffée d’Air est un titre que nous avions enregistré il y a quelque temps mais que nous gardions au chaud pour le lancement de mon premier album « Garçon Manqué ». C’est Jahem, compositeur suisse de talent qui a composé ce single. Ce titre a un univers particulier car il est très urbain, mélodieux et on avait envie de raconter quelque chose de profond lié aux codes de notre société, aux jugements que les gens peuvent porter envers les autres…Et avec tout ce que nous avons connu ces derniers temps, on sentait que c’était le moment de se lancer.

 

La rencontre avec Charly Clodion pour le clip s’est fait par le biais de mon label qui lui a proposé la collaboration et je suis ravie qu’il ai accepté. Accepté de travailler sur une artiste en développement c’est un pari que tout les réalisateurs ne font pas et lui l’a fait et je l’en remercie encore. C’est quelqu’un de très pro, de patient qui a su nous comprendre et délivrer un travail à hauteur de nos attentes. Notre collaboration sera je l’espère encore longue J

 

RNB-MAG : Comment c’est passé ta collaboration avec la chorale pour le titre « Superwoman » ?

 

Superwoman est un titre qui était déjà existant dans le track listing de l’album. En le présentant en studio ou lors de représentations il sortait toujours du lot et nous avions envie de le proposer au public avec une dimension particulière et profonde vu le message que j’y véhicule.

 

J’ai intégré pour ma part We Are One il y a presque 9 ans maintenant et je connais bien le talent d’Obam (chef de la chorale). J’avais une envie folle de collaborer avec eux dans mon premier album car c’est une grande famille pour moi et il me paraissait important qu’ils soient à mes cotés. Et puis tout ça c’est encore une fois fait naturellement, j’ai envoyé le titre à OBAM, qui l’a réarrangé pour la chorale puis nous avons enregistré et tourné, voilà le résultat

Je dis toujours que nous ne faisons que de la musique et si les choses doivent se faire, elle se font…

 

RNB-MAG : Prépares-tu un album, EP ?

 

Les deux en fait, un premier album très urbain intitulé « Garçon Manqué » et en parallèle une mixtape de reprises US que je réécris en français. Cette mixtape sera disponible gratuitement cet été pour laisser le public me découvrir avant l’album. J’espère qu’ils apprécieront.

 

RNB-MAG : Une exclu ? Un prochain clip ? 

 

Pas vraiment d’exclu, là je travaille toujours sur l’album et on prépare le prochain clip pour le titre de cet été.

 

RNB-MAG : Un petit mot pour les lecteurs de Rnb-Mag ?

 

Un grand merci à tous d’avoir pris le temps de me découvrir en image ou à travers cette interview.

Continuez de nous suivre, de nous soutenir pour le développement de notre musique et du mouvement RnB en France qui a du mal à se faire une place au sein de l’industrie du disque…

Tout ce que l’on fait c’est avant tout pour vous J

Je vous embrasse, merci, BESS.

 

Tagged with:     ,