Interview – Rencontre avec RUBBY et découverte du clip « Panique pas »

Repérée dans la 1ère saison de The Voice, Rubby a présenté il y a peu son single « Panique Pas » en featuring avec The Coolege ainsi que le clip. Avec un style « électro-pical », dans la mouvance des tubes de Major Lazer, nous avons eu la chance de la rencontré.

– Peux-tu te décrire en 5 mots ?

Rubby
Chanteuse
Metisse
19 ans
Bachelière :p

 – Qu’est ce qui t’as poussée vers la musique ?

Il faut dire que j’ai une famille remplie de chanteurs, chanteuses, musiciens… La musique a été pour moi une évidence, quelque chose qui dès ma naissance à fait partie de moi.

– The Voice, quels souvenirs gardes-tu de cette expérience ?

The Voice a été l’expérience de ma vie, cette belle émission m’a beaucoup apportée, et a aussi permis qu’aujourd’hui je suis là ou je suis, signée avec Universal Music (label Mercury).

– Que s’est-il passé depuis The Voice ? Raconte-nous notamment ta signature ?

Alors depuis The Voice j’ai préparé mon album, mon single « Panique Pas » et le clip qui l’accompagne !

Ma signature chez Mercury, a été un vrai rêve qui se réalisait. Je me voyais en train de vivre mon rêve, c’était magique…

Olivier Nusse a un jour demandé à me voir dans son bureau, et m’a tout simplement dit qu’il voulait me signer. Aussi improbable que ce rêve se réalise, le rendez-vous était lui, très rapide ! lol

– Le 25 Avril dernier, tu nous dévoilais ton premier single « Panique Pas » en featuring avec The Coolege, comment s’est passée la rencontre, et la réalisation du titre ?

La rencontre avec The Coolege s’est faite facilement, grâce à Sonya Afshar, ma chef de projets qui les connait bien.

C’est une équipe qui est tellement naturelle, drôle et artistiquement très forte. Joël est aussi mon « cameraman ninja », c’est grâce à lui que les modules sont aussi frais et stylés !

Digikid à lui fait l’instru de « Panique Pas ».

 

– Le clip a été dévoilé, c’est ton 1er clip ? quelles ont été les difficultés et que retiens tu de cette expérience ?

Ahhhh pour ce clip j’ai souffert! J’ai toujours dansé, dans la rue, avec un groupe, avec mes copines mais jamais avec Aziz Baki mdr !

Pour moi c’est le meilleur et sans lui je n’en serai pas là ! Il a fait ma mise en scène et ma chorée, et était là lors du tournage pour me guider…

Joël était lui responsable de la direction artistique.

Il y avait une super bonne ambiance avec toute l’équipe et les danseurs : On mettait la musique à fond pendant les pauses pour « chiller » un peu et se mettre à l’aise devant l’objectif.

 

– Tu es actuellement en pleine préparation de ton premier album, quelle en sera la couleur musicale et les thèmes abordés ?

La préparation de l’album s’est faite, dans la joie, la bonne humeur, les tasse de thé et les conseils / anecdotes de toutes sortes de tonton Alain (Alain Yahmi mon directeur artistique).

J’ai choisi de mélanger plusieurs styles dans cet album, parce que toutes ces couleurs musicales (reggae, pop urbaine, rnb,…) font partie de moi.

Aysat a écrit pratiquement 80 % des chansons de l’album avec soin et les sujets sont multiples : je parle de la pauvreté, de l’indépendance des femmes, de la vie d’enfants battus,…

Mais aussi des sujets plus légers et récurrents comme l’amour et l’amitié ! 🙂

 

– Un mot pour les lecteurs de Rnb-Mag ?

Merci beaucoup à vous, les lecteurs de Rnb-Mag d’être à mon écoute, et de me soutenir, je vous fais pleins de gros bisous, et restez comme vous êtes, c’est la meilleure façon de vivre ! :p

 

 

Tagged with: