Rencontre avec Ayna – A SUIVRE – Bientôt un album !

ayna-cette-vie-memporte-rnbmag

Sans obsession du succès immédiat, Ayna tisse sa toile, se prépare à une carrière qu’elle veut au long cours. « Je n’ai pas encore sorti d’album mais je vois comment ça se passe autour de moi, les gens qui n’achètent plus vraiment de disques et se contentent de télécharger. La meilleure défense contre ça, c’est la scène en fait. C’est une philosophie que Bomayé Music m’a appris : on fait beaucoup de live, ça permet de défendre vraiment la musique. Les disques c’est bien, les concerts c’est encore mieux ».

Vraie bosseuse, Ayna prend sa passion pour le chant très au sérieux. « J’ai déjà un petit public qui aime ce que je fais, si d’autres me découvrent, tant mieux. Je n’ai pas de peur par rapport à ça : la musique que je fais, c’est ce que je suis, ce que j’ai envie de donner. Si certains n’aiment pas, je ne vais pas aller les convaincre. J’ai 28 ans, un parcours, je considère que je suis au début. J’ai tout à prouver ».
Il est temps de découvrir Ayna, le secret le mieux caché de Bomayé Musik. Une chanteuse avec une voix, un look et une ambition. Celle de plaire et d’émouvoir. Un beau programme.

nous avons eu la chance de partir à sa rencontre:

RNBMAG: Qu’est ce qui t’as poussé vers la musique ?
Dans un premier temps, le métier de mon papa qui est musicien. J’ai baigné dans la musique depuis mon plus jeune âge. Ensuite, je n’ai jamais perdu ce goût de la musique qui n’était qu’une passion au départ. C’est bien plus tard, au gré des rencontres que j’ai pu faire, j’ai eu envie d’en faire mon métier.

RNBMAG: Quel sont tes influences musicales ? Qu’y a t-il dans ton mp3 ?
J’écoute de tout. J’ai grandi avec le RNB indéniablement mais avec le temps je me suis tournée vers d’autres genres musicaux comme la variété, la pop ou même certains morceaux de House… En ce moment, j’écoute le dernier album de The Weeknd.

RNBMAG: Ecoute tu des artistes française, lesquelles ?
Oui. La première qui a bercé mon enfance c’est Céline Dion. J’ai eu aussi ma période Lara Fabian ou France Gall. Dans le milieu urbain, je trouve qu’il y a beaucoup de belles voix comme Isleym, Léa Castel, Amel Bent, Kayna Samet et bien d’autres…

RNBMAG: Depuis « on se connait » ft YOUSSOUPHA, ou en était tu artistiquement ?
On se connait » a été une étape très importante dans ma carrière artistique. Clairement, il y a eu un avant et un après. Le succès de ce titre m’a ouvert beaucoup de portes, ça m’a ouvert beaucoup de portes, ça m’a permis de rencontrer de nouveaux compositeurs, de travailler sur mon album qui est aujourd’hui beaucoup plus abouti et en accord avec moi-même. Cet album sortira prochainement.

RNBMAG: Peux-tu nous en dire plus sur la création de ce titre et la réalisation du clip ‎ »Cette vie m’emporter » ?
Ce titre est un « bijou ». A la première écoute, ça été un coup de cœur. Tefa, à l’origine de la compil TPMZ, m’a proposé ce titre (après que l’on ait travaillé sur d’autres titres) et il a clairement fait la différence. Said et Fabien ont travaillé sur la composition et l’écriture de ce duo très efficace. Ils m’accompagnent dans la construction de l’album.
« Cette vie m’emporte » retrace un parcours de vie, le mien, de manière assez simple et enjouée. Je voulais un morceau dynamique et entrainant.

RNBMAG: Et la rencontre avec Keblack, Peut-on s’attendre à d’autre feat. ?
Cela a été une rencontre assez naturelle puisque Keblack est un artiste de mon label Bomayé Musik. J’aime beaucoup son univers et l’inviter sur le titre semblait être une très bonne idée pour continuer de surprendre… Il n’y a pas d’autres featuring de prévu pour l’instant mais rien n’est définitif. J’ai encore quelques idées.

RNBMAG: Une exclu ? Un prochain clip ?
Je prépare mon premier album qui sortira dans quelques mois. ‘Cette vie m’emporte’ est le premier extrait de ce futur album.

RNBMAG: Un petit mot pour les lecteurs de Rnb-Mag ?
Merci à tous pour l’intérêt et le soutien, je vous donne rendez-vous dans quelques mois pour la sortie de l’album. J’ai hâte de vous faire découvrir ma musique et mon univers.

Tagged with:     ,