Rencontre avec Ever Mihigo – Amène-Les

ever mihigo - amene-les - rnb mag

Nous avons pu découvrir Ever Mihigo lors du concert RNB SOUL SYSTEM épisode 1. Il y a quelques jours il a dévoilé son premier clip « Amène-Les ». Nous sommes partis à sa rencontre !

RNB-MAG: Peux-tu te décrire en 5 mots ?
Me décrire en 5 mots : Passion, Paix, Détermination, Famille, Scène.

RNB-MAG: Qu’est ce qui t’as poussé vers la musique ?
Je suis issu d’une famille nombreuse où chacun à laissé émerger une forte personnalité musicale. Je suis le petit dernier et entre 5 et 6 ans j’ai commencé la guitare. C’était un peu malgré moi, pour imiter mes grands frères. Je n’ai jamais vraiment vu ça comme un apprentissage, mais plus comme un jeu. Puis en grandissant j’ai fait des rencontres qui ont finit par rendre ce choix de plus en plus évident.

RNB-MAG: Quel sont tes influences musicales ? Qu’y a t-il dans ton mp3
Mes influences elles sont le fruits de toutes mes rencontres mais pas uniquement. Mes frères et ma soeur m’ont un peu forcé à écouter leurs trucs quand j’était plus jeune. Du moins j’avais pas beaucoup le choix, et je les en remercie.

Du coup j’ai grandit à coup de Lauryn Hill, Ben Harper, Leo Ferre, IAM, Coldplay, Cabrel, Aznavour, Amy Winehouse, Lucky Dube, Little Brother, Jay-Dilla, Amos Lee, Henri Salvador, Otis Reading, Bob Marley, Brel, Offspring, Burning Spears, Mano Solo, The Gladiators, Disiz, Metallica, Antonio Lauro, James Blunt…il y a vraiment pas mal d’artistes qui m’ont marqués et continuent de m’influencer ça serait impossible de tous les citer. Après venant de Sarcelles j’ai forcément grandit avec et grace au Hip-Hop, et notamment au couple Rap/R&B et ce qu’il me racontait.
Aujourd’hui je fonctionne plus par périodes, j’ajoute des trucs sans arrêt. Là suis dans une période rnb, je me refait les albums « Now or Never » et « This is how I feel » de Tank. J’aime bien m’arrêter sur Soundcloud et écouter les playlist Soulection de Joe Kay aussi.

RNB-MAG: Ecoute tu des artistes français, lesquels?
En artistes français en ce moment j’écoute pas mal Nothoya, un groupe parisien avec une énergie et un son de l’espace ! T’as des mecs comme Woodkid que j’aime beaucoup aussi. Kayna Sameth, Disiz, De Palmas, Wallen, Corneille, Grand Corps malade, c’est des gens que dont j’ai saigné les morceaux aussi ! On pourrait dire que je suis un peu old school comme ça mais j’écoute ce qui se fait en ce moment aussi. J’aime beaucoup le taff de Tito Prince, que je salue au passage, et j’aime bien ce que font Nekfeu, Deen Burbigo, S-Pri Noir, Guizmo, Jazzy Bazz, ou des plus jeunes comme O’boy. Je fais pas de blocage sur la « newschool » non plus, j’aime quand c’est bien fait, bien écrit surtout.

RNB-MAG: Peux-tu nous en dire plus sur ton titre « Amène-Les » ?
Amène-Les est un morceau écrit il y a presque trois ans maintenant. A une époque ou j’envisageait sérieusement d’arrêter le son. Je me rappelle avoir écrit le texte après avoir vu les deux premiers épisodes de la série Vikings. L’état d’esprit de ces gars là m’a porté et a inspiré une bonne partie du morceau. Le son a ensuite dormi dans les placards avant que mes potes me poussent à le terminer. Ce qu’on a fait, puis on l’a sorti sur Ofive Tv dans le cadre de l’émission Vova Session du Studio Vova, dont je fais partie. Ensuite quand j’ai eut l’opportunité d’aller passer 6 mois en Suède, j’ai foncé. On s’est concerté avec Guillaume Silvestri, mon editeur, et ça n’as pas trop trainé. Vladimir Boudnikoff et Baba Samangaray se sont pointés chez moi à Karlstad, et on a pris la route en direction de la Norvège, pour y chercher les décors idéals pour mettre l’univers du morceau en image. C’est un son super important pour moi. Il m’a maintenu la tête hors de l’eau pendant longtemps et c’est pour ça que je tenais à ce qu’il soit imagé à la hauteur du rôle qu’il a joué à titre personnel pour moi.

RNB-MAG: Préapre tu un projet, EP, album ?
Je prépare un EP sur lequel je travail depuis près de deux ans…on prends notre temps. La plupart des morceaux sont quasiment prêts. On peaufine. C’est un peu prématuré de parler d’album, même si ça reste un objectif. Je préfère d’abord présenter un EP, le plus travaillé possible, ensuite on verra. Certainement un deuxième EP dans la foulée. On y réfléchit. 
Je travaille pas à pas, étape après étape, et c’est aussi parce que j’ai la chance d’avoir une équipe qui crois en moi et me soutiens dans cette démarche. Je parle de tout le collectif SnootyPhreek, dont je fais partie avec R-One (qui prépare aussi un très bel EP) je parle du Studio Vova avec lequel j’évolue et avance depuis de plusieurs années maintenant mais aussi de mon éditeur, l’agence Low Wood, avec lequel on travaille depuis près d’un an maintenant.
On a envie de produire du bon son, juste ça. Après ça prendra la forme que ça prendre, EP, Albums. On est pas pressés.

RNB-MAG: Une exclu ? Un prochain clip ?
Je serais de retour très bientôt avec un nouveau clip extrai de l’EP. C’est tout ce que je peux dire pour l’instant. J’aimerai bien tout te dire dès maintenant mais ça gâcherai la surprise. Il y a pas mal de choses qui arrivent mais j’aime bien rester le plus discret possible en général. C’est pour bientôt en tout cas, on fait le maximum pour.

RNB-MAG: Un petit mot pour les lecteurs de Rnb-Mag ?
Continuez à suivre TOUS les artistes R&B, ils ont besoin de vous. C’est vous qui faites vivre ce style en venant nous voir sur scène, en téléchargeant les EP, en achetant les albums, en partageant les morceaux et les actus’. Merci à vous!
Force & Paix sur nous tous !

 

Tagged with:     ,